FORUM DES ARTS NUMERIQUES les 13 et 14 MARS CRDP d’Auvergne, 15 rue d’Amboise

Présentations, rencontres et débats avec des artistes, des universitaires, des professionnels. En partenariat avec le Département Métiers du livre et éditions numériques de l'Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand, et le CRDP d’Auvergne.

Editions numériques: la "seconde vie" du livre ?

Antisocial le réseau? Les réseaux sociaux (My space, You tube, Open social, Facebook...) : Raisons du succès, espoirs, limites et dangers

Barcamp, Explorcamp, etc. : utopies post-révolutionnaires ou nécessités nées du web 2.0 ?

Editions numériques: la "seconde vie" du livre ? - Jeudi 13 mars à 9h

Avec le développement des nouvelles technologies, on assiste aujourd'hui à une révolution dans le monde du livre souvent comparée à la naissance de l'imprimerie avec Gutenberg. Le livre se convertit au support numérique, prolifère grâce aux bibliothèques numériques, aux éditeurs électroniques... De nombreux supports apparaissent : eBook, kindle, ipods, etc. De nouveaux modèles économiques se dessinent (lulu.com pour l'édition, amazon pour la distribution). Comment le livre imprimé arrive-t-il à conserver sa place et même à l'étendre ? Peut-on parler de littérature et d'éditions numériques ? Quelles sont les implications en terme de droits d'auteurs ? Enfin, la publication d'écrits auparavant inédits va-t-elle favoriser l'émergence d'écritures nouvelles ?

Emmanuelle Pagano est écrivain et a publié chez P.O.L. deux romans Les adolescents troglodytes (2007) et le Tiroir à cheveux (2005). Elle intervient auprès d’adolescents dans les lycées de la région Rhône-Alpes. Elle a crée un site web www.lescorpsempeches.net
Elle participe aussi au projet d’édition numérique publie.net à l’initiative de François Bon qui permet à des auteurs contemporains de langue française de diffuser et d’éditer de façon coopérative leur travail via les supports numériques.

Pierre Schweitzer est architecte designer de métier. Il a conçu avec les étudiants de l'ENSAIS (Ecole d'Architectes et d'Ingénieurs qui a rejoint le réseau INSA) de Strasbourg un support de lecture nomade : l'@Folio. Cet objet se substitue à l'imprimante.
Il a également crée une passerelle vers les bibliothèques numériques : Mot @ mot.

Antisocial le réseau? Les réseaux sociaux (My space, You tube, Open social, Facebook...) : Raisons du succès, espoirs, limites et dangers. - Vendredi 14 mars à 9h

Sur Internet, toute une génération d'outils comme les wikis, les blogs et vlogs, aident les gens à communiquer via des profils d'utilisateurs, des plates-formes sociales se développent et permettent de regrouper nos contacts par affinités. Par nos propres métadonnées (tags, commentaires), ne devenons nous pas nous-même le média ? Nos identités virtuelles ou réelles alimentent ces réseaux et les font évoluer, nous enrichissons, par l'échange, l'intelligence collective et le réseau mondial. Comment fonctionnent ces réseaux? Que peuvent-ils nous apporter ? Et pourquoi ont-ils autant de succès aujourd'hui? Pourquoi les sociétés leaders des nouvelles technologies s'arrachent-elles ces plateformes, comme on a pu le voir avec le rachat de parts de Facebook par Microsoft? Ces réseaux nous amènent à développer une ou plusieurs identités virtuelles. Quels peuvent être les risques éventuels d'un tel développement sur notre intimité, notre vie privée et sociale? Peut-on réduire ces réseaux à un phénomène de mode ?

David Guez réalise depuis 1994 des travaux artistiques liés aux nouvelles images et au numérique (performances, installations, internet). De 1998 à 2001, il a imaginé des plateformes audiovisuelles indépendantes des structures classiques de médiation et lance le « self-média », avec les projets Tv-art.net, teleweb.org, videofluxus.net.
Aujourd’hui, ses recherches sont orientées vers la création de plateformes communautaires (1400cm3 l'hyperblog, concurrent artistique potentiel de Myspace) et des projets plus intimistes : «2067, e-mail vers le futur», qui questionne notre rapport intime au temps et à l'autre et «L'Hypermoi», qui affirme l'existence d'un Moi-Internet. Il est également membre de poptronics et actuellement en résidence de production en 2007/2008 au centre Pompidou, en partenariat avec le Web Flash Festival.

Olivier zablocki est webmestre indépendant. Intéressé depuis longtemps par le développement des réseaux de communication locaux, il est aussi militant, fondateur de l’association Radio Phare qui a animé sur son site, radiophare.net, durant toute l’année 2000 des débats sur le devenir du littoral après le naufrage de l’Erika. Il également est l’instigateur et animateur de Autrans En Ligne.

Hédi Zammouri

Barcamp, Explorcamp, etc. : utopies post-révolutionnaires ou nécessités nées du web 2.0 ? - Vendredi 14 mars à 14h

Un BarCamp est une rencontre, une non-conférence ouverte qui prend la forme d'ateliers-événements participatifs où le contenu est fourni par les participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose au Barcamp. C'est le principe "pas de spectateur", "tous participants". L'événement met l'accent sur les toutes dernières innovations en matière d'applications internet, de logiciels libres et de réseaux sociaux. Les BarCamps sont organisés essentiellement grâce au web, en utilisant ce que l'on pourrait appeler les outils de communication du Web 2.0. (wikipedia)
Après un rappel historique et une présentation du concept, une expérimentation live de ce nouveau type de conférence participative sera développé en compagnie de quelques spécialistes de renom.

Frédéric Soussin vit à Angoulême. Il est membre des Explorateurs du Web. Il conseille les organisations sur les TIC, c'est-à-dire les Technologies de l'Intéraction et de la Coopération. Son métier regroupe ainsi trois aspects importants qui sont : le conseil, le coaching et les conférences. Frédéric Soussin est un véritable passionné du Web 2.O dont il dit avoir été un des "early adopter", comme il l'a également été pour le Mac. Il avoue également être obsédé par deux choses : le partage et l'ergonomie...

Grégoire Japiot vit à Dijon, et il est chef d'entreprise. Il travaille dans la filière vitivinicole, et il est également engagé dans des projets d'aide au développement et d'aide humanitaire.
Ces dix dernières années, il découvre le monde des NTIC et du web 2.0. Il est spécialisé dans les connexions inter-réseaux, les collaborations transversales et les barcamps. Il organise également des winecamps, c'est-à-dire des non-conférences qui se déroulent au milieu des vignes, et qui rassemblent des passionnés de NTIC et des ONG.

Loiez Deniel vit et travaille en région Auvergne. Il porte un engagement militant dans les arts et les nouvelles formes de culture. Il préside la manifestation Vidéoformes, sur l'art vidéo et les arts numériques. Il présente son travail sur la poésie et la vidéo dans un vlog : Poésie des désirs en désordre (www.loiez.org). Il est membre fondateur des "explorateurs du Web". Il travaille depuis près de 10 ans à la construction d'un réseau syndiqué pour les Villes d'Eaux du Massif Central. Enfin il est enseignant au département Métiers du Livre et Editions numériques de l'Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand.