> ACCUEIL
> nouveaux medias
> forum des arts numeriques
> expositions
> nuit des arts elec- troniques
> jeunes publics
> palmares 2006
> AGENDA
> informations pratiques
> partenaires
 


programmes speciaux / curated programmes
PRIX DE LA CReATION VIDÉO 2006 . PROJECTIONS PARALLeLES . NUIT DES ARTS eLECTRONIQUES . VIDÉOTHÈQUE ePHeM&eRE

 

HOMMAGE A KO NAKAJIMA (Japon)
Présenté par Jean-Paul Fargier, critique d’art, professeur de cinéma à Paris VIII.

Ko Nakajima est né à Tokyo (Japon) en 1941. Diplômé de l’Université des Beaux-Arts de Tama (Japon), il enseigne au Sog College of Photography et au Nippon Electronics College à Tokyo.
Nakajima a commencé par travailler dans les années soixante, avant l’invention de la vidéo légère, dans le cinéma d’animation. Il est devenu un maître de « l’image par image ».
En 1983, il invente l’ANIPUTER, ordinateur permettant de découper les images, de les animer ainsi que de réaliser de nombreux effets et combinaisons graphiques.
Ko Nakajima participe à de nombreuses expositions au niveau international.
Il est déjà venu à deux reprises à Vidéoformes à Clermont-Ferrand en 1992 et 1993.

Rangi Toto de Ko Nakajima

SHELLY SILVER (USA)
Présenté par Stephen Sarrazin, professeur d'art vidéo et cinéma à Paris et Tokyo, critique d'art et cinéma, commissaire et consultant indépendant.

Née à New York en 1957, Shelly Silver est diplômée du Whitney Museum of American Art Independent Study Program en cinéma-vidéo en 1981. Artiste et réalisatrice indépendante en vidéo, Shelly Silver a été boursière du National Endowment for the Arts and the New York State Council on the Arts. Ses bandes ont été diffusées dans plusieurs festivals en France, Italie, Pays-Bas, Allemagne, Japon. Shelly Silver vit actuellement à New York.

Suicide de Shelly Silver
Voir le site de l'artiste

ART VIDEO AMERICAIN / AMERICAN VIDEO ART
Présentée par Rosanna Albertini, commissaire et critique d’art, enseignante en théorie de l’art à l’OTIS School of Art and Design et à l’UCLA Art School de Los Angeles.
Artistes présentés : Ruben ortiz et Aaron Anish, Erin Cosgrove, Rachel Mason, John Knuth, Hilja Keading, Kerry Tribe, Justin Moore, Christina Carrea, Lauren Lavitt, Abdelali Dahrouch, Alessandro Violi.

Gutslut de Lauren Lavitt

LE CHEMIN DES ARTISTES : « LA COLLECTION »
En collaboration avec Traces de Vie, Rencontres du film documentaire de Clermont-Ferrand et Vic-le-Comte.
A special programme curated in cooperation with Traces de Vie, documentary film festival (Clermont-Ferrand - Vic-le-Comte)

LES PAPIERS PEINTS CHAMBRE ET COULOIR DE LYDIE JEAN-DIT-PANNEL (France)
Prix SCAM 2005. Cette vidéo fait partie du projet LE PANLOGON

Les papiers peints chambre et couloir sont des plans séquence vidéo, sortes de haïkus visuels, de quelques trames à quelques minutes. Comme des antennes sur le monde, ils sont à la fois autoportrait, journal de bord et carnet de croquis de l’artiste.

« … Toute l’œuvre de Lydie Jean-Dit-Pannel, vidéos et installations d’objets, marque l’arrivée dans la cour des grands d’une nouvelle génération d’artistes qui a digéré le message des pionniers de l’art vidéo et porte plus loin le dépassement de Duchamp que ces pionniers avaient eux-mêmes entamé […] Avec sa dynamique attrape-tout, le Panlogon est une des plus irrésistibles réponses à la mondialisation de toutes les images par la puissance des technologies dont Global Groove, le manifeste de Paik, profilait l’élargissement infini».
(extrait de" Monte là-dessus et tu verras Montmartre", de Jean-Paul Fargier paru dans la revue « Les Acharnistes », avril 2005)
Lydie Jean-Dit-Pannel enseigne la vidéo à l’Ecole nationale Supérieure d’Art de Dijon. On ne compte plus les environnements, installations, expositions personnelles ou collectives qu’elle a signés ou co-signés, en France et partout ailleurs…

Mémoires de la mémoire de Pierre Lobstein

Un hommage à nos mères “Couchées sur les ténèbres (poème de Joe Dale Tate Nevaquaya).
Voir le site de l'artiste